Baiki - Les 3 pêcheurs

 

Tekst oryginalny

On était là tous les trois
Sur le quai, face à la baie
Le Gab, Marcel et puis moi.
Trois générations rythmées
Par les mouvements de la marée
Au fil du temps qui coulait.

Le doigt sur le nylon du fil
Comme crispé sur une gâchette
A l'affût du signe subtil.
Immobiles, la proie que l'on guette,
L'être tendu vers la touche
Tels trois voraces, un peu farouches.

Chappe de plomb sur nos têtes
Pas un pet d'zef sur l'eau
Faudrait p't'être une tempête
Pour sauver Saint-Malo
De la pluie, des embruns
L'autre salaire des marins
La grisaille, le crachin
Et le grain
La grisaille, le crachin
Le salaire des marins

Œil de faucon, la goutte au nez
Est-ce la dorade hypothétique
Qui te tient dans la nuée ?
Tant de constance semble comique
Alors que Gab s'en est allé
Barrer Saint Agnès à jamais.

Sur la cale, je reste bien seul
Malgré les toutous futiles
Même les bouzous me font la gueule.
Je suis venu, était-ce utile
De raviver même pour une heure
La mémoire de ces 3 pêcheurs ?

Tłumaczenie tekstu